Favori 

Les morts sont des voyageurs momentanément absents

Quand un de vos proches parents est en voyage dans une contrée éloignée, vous le suivez par la pensée et votre cœur est calme. Nous voudrions donner au lecteur cette sensation que nos morts ne sont pas disparus pour jamais, ce sont des voyageurs d'une autre plan, mais ils parcourent un pays où nous irons tous normalement, si nous évitons le désespoir et le suicide.

" Le ciel est là où l'on a mis son cœur ", dit Swendenborg. Or, Notre Seigneur Christ, dont le nom est écrit dans le ciel depuis la création de la Terre, est un Sauveur dans tous les plans et non un bourreau. Lui qui connaît les angoisses et toutes les douleurs, il s'efforce de réunir dans son amour, et ceux qui pleurent ici, et ceux qui voudraient « là-bas » crier : Mais ne vous désespérez pas, nous sommes là et notre amour vit en vous et par vous.

Il est clair que, de même qu'il n'y a pas sur Terre uniformité d'occupations et de rang social, il n'y a pas de règles fixes pour l'évolution dans ce que nous appelons le Plan Invisible.

Après une période plus ou moins longue de sommeil, sans souffrances, puisqu'il n'y a plus de matière terrestre, l'Esprit s'éveille et commence sa nouvelle existence.

Il s'attache tout d'abord à ceux qu'il a laissés sur terre et cherche à communiquer avec eux par le songe ou par un intermédiaire quelconque, s'il en trouve.

Il ne faut pas forcer les communications entre les divers plans, qui sont toujours délicates et peuvent présenter certains dangers. Quand, après un désir sincère ou une prière ardente, accompagnée d'un acte de charité physique, morale ou intellectuelle, il est permis à l'Esprit de se manifester, cela a toujours lieu de manière à ne pas épouvanter l'être terrestre.

Au contraire, si on veut forcer les communications, on risque d'être trompé par le cerveau du médium qui, inconsciemment, répète les idées chères au consultant, ou par des images du disparu, photographies animées flottant en astral, ou par des êtres qui se servent du médium pour accaparer un peu d'existence matérielle.

Il faut donc savoir attendre des nouvelles du voyageur. Il faut demander avec calme d'obtenir la certitude de son existence effective... là-bas, et puis penser beaucoup au voyageur, l'aimanter d'amour et non de désespoir et de larmes, et alors, tout doucement, le voile se lèvera, un doux murmure remplira le cœur, le frisson de la présence de l'au-delà apparaîtra, et peu à peu un grand mystère sera révélé. À ce moment, il faut savoir se taire, ne pas livrer son secret aux profanes ou aux profanateurs.

Espérer, prier, avoir confiance dans le Sauveur et dans la Vierge de Lumière, telle est la voie qui conduit à la Paix du cœur.

Les phénomènes paranormaux
La religion

Sur le même sujet:

 

Commentaires 1

Fabien Decorps le mardi 4 mai 2021 14:54

Intéressant mais serait-il possible de connaître les références de cet article ? De quel ouvrage provient-il ?

Intéressant mais serait-il possible de connaître les références de cet article ? De quel ouvrage provient-il ?
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mardi 18 mai 2021
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://germe.fr/

Derniers articles - Spiritualité

28 avril 2021
Spiritualité
L'Esprit est UN - la Matière est UNE Ce n'est pas pour satisfaire une vaine curiosité que j'écris cet article, d'autant plus que les explications données ne sont évidemment pas définitives mais parce qu'il fera, je crois, penser, réfléchir et méditer...
31 décembre 1997
Spiritualité
Cet article a été posté par Serge Hutin à Jacqueline Encausse le lundi 27 octobre 1997. Il est parvenu à destination le 31 octobre. C'est dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1997 que Serge Hutin nous a quittés. Malgré que nous soyons tous, ami...
30 juin 1997
Religions
Le 27 août 1965, à l'âge de soixante-dix sept ans meurt, dans une cabane isolée, Le Corbusier, le plus grand architecte de notre époque. " Son austérité y retrouvait l'âme des basiliques romanes ", déclarait André Malraux lors de ses funérailles dans...
30 septembre 1996
Spiritualité
Quand un de vos proches parents est en voyage dans une contrée éloignée, vous le suivez par la pensée et votre cœur est calme. Nous voudrions donner au lecteur cette sensation que nos morts ne sont pas disparus pour jamais, ce sont des voyageurs d'un...
31 mars 1996
Religions
Je n'entends désigner par ce titre ni une théologie ni un culte. Tourner les cœurs vers le sanctuaire intime où, derrière les inquiétudes quotidiennes, derrière les sentiments habituels, palpitent ces désirs nostalgiques du Bien, du Beau et du Vrai q...
Haut de page